• Serge HEIDEN & Alexei LAVRENTIEV (ENS LSH Lyon)
    Ressources électroniques pour l'étude des textes médiévaux : approches et outils
    (Electronic aids in studying medieval texts: methods and tools)
    2004, Vol. IX-1, pp. 99-118

    Deux approches de la constitution de corpus de textes médiévaux se dessinent depuis une dizaine d'années déjà : 1. numérisation d'éditions critiques modernes ; 2. création de transcriptions diplomatiques précises de manuscrits, éventuellement accompagnées des images des originaux. Ces approches sont en réalité plutôt complémentaires qu'opposées, car elles permettent aux chercheurs de faire le choix entre la quantité (représentativité) et la qualité (sûreté et richesse) des données en fonction de la recherche effectuée. Pour les deux types de corpus nous analysons les enjeux de l'utilisation d'une représentation normalisée du texte et de son 'ancrage' signalétique (norme XML et conventions de représentation TEI). Les problèmes méthodologiques qui se posent lors de la création et de l'exploitation des corpus de textes anciens, et leurs solutions sont aussi valables pour d'autres types de corpus linguistiques.


  • Céline GUILLOT, Alexei LAVRENTIEV & Christiane MARCHELLO-NIZIA (ENS-LSH Lyon / ENS LSH Lyon / ENS)
    Les corpus de français médiéval : état des lieux et perspectives
    2007, Vol. XII-1, pp. 125-128