Sumário dos números já publicados

2010-2Apprendre à écrire : l'apport des nouvelles technologies
(Learning to write: the potential of new technologies)
Clique no livro para ler um resumoEste número está on line, em versão integral, no portal: Cairn.info
  • Piet DESMET & Annick RIVENS MOMPEAN (Lille 3)
    Présentation. ELAO et production écrite : bilan et perspectives
    (Computer Assisted Language Learning and Written Expression: Overview and Prospects)
    pp. 5-8
  • Angela CHAMBERS (Limerick, Irlande)
    L'apprentissage de l'écriture en langue seconde à l'aide d'un corpus spécialisé
    (Learning Second Language Written Expression with the Aid of a Specialised Corpus)
    pp. 9-20

    Les corpus, créés initialement comme ressources pour la recherche linguistique, attirent de plus en plus l'attention des chercheurs en linguistique appliquée qui examinent le potentiel de ces corpus pour les différentes composantes de l'apprentissage/enseignement des langues. Cette étude s'inscrit dans cette dernière logique et examine plus concrètement la plus-value de la consultation d'un corpus spécialisé d'articles scientifiques en français par des enseignants et des scripteurs (tous locuteurs non natifs de français) de niveau avancé lors de la réalisation de tâches d'écriture comme la rédaction de dissertations, de thèses ou d'articles scientifiques. Nous prendrons comme exemple un corpus d'un million de mots composé d'articles scientifiques en français (Chambers & Le Baron 2007). Après un examen des questions qui se sont posées autour de la création du corpus et après un résumé des recherches sur l'emploi des corpus comme aide à l'écriture, nous considérerons les possibilités d'exploitation pédagogique d'un tel corpus, prenant comme exemple l'emploi du pronom nous. Ceci nous permettra d'évaluer le potentiel de corpus spécialisés pour l'enseignement/apprentissage des langues en général et pour l'enseignement/apprentissage de l'écriture en particulier.


  • Ide O'SULLIVAN (Limerick, Irlande)
    Using corpora to enhance learners' academic writing skills in French
    pp. 21-35

    Citer le travail des autres et se référer de façon adéquate à d'autres textes est essentiel dans les écrits académiques. L'intégration au sein de la communauté scientifique nécessite la maîtrise de la technique de citation, même si les étudiants, surtout s'ils sont locuteurs non-natifs, rencontrent toujours des difficultés au long de leur formation universitaire. Les apprenants n'ont souvent pas connaissance des mécanismes dont ils devraient disposer pour combiner les verbes introduisant une citation et l'expression de leur jugement, et ne réussissent dès lors pas à se positionner par rapport aux travaux de l'auteur cité. Cet article examine le recours à des corpus de textes académiques en français comme moyen d'améliorer leur compétence d'expression écrite à des fins académiques, et surtout comme un moyen d'améliorer leur pratique de citation en français. Nous avançons que le fait de développer de telles compétences chez les auteurs en L2 leur permet d'exprimer leur point de vue avec plus de précision et d'avancer leurs arguments de façon plus convaincante. En conclusion, nous suggérons que la capacité de consultation des corpus joue un rôle de premier plan dans la maîtrise de la production écrite et que les corpus de textes académiques constituent une ressource précieuse pour accéder à une langue de spécialité et à l'organisation textuelle du discours académique de la communauté scientifique.


  • Jeannine GERBAULT (Bordeaux)
    TIC : panorama des espaces d'interaction et de rétroaction pour l'apprentissage de l'écriture en langue étrangère
    (ICT: A Panorama of Spaces of Interaction and Feedback for the Learning of Written Expression in a Foreign Language)
    pp. 37-52

    Aujourd'hui, la réflexion sur le potentiel des TIC pour l'enseignement/apprentissage des langues se déploie dans plusieurs directions. Aux apports de la multimodalité dans les scénarios d'apprentissage s'ajoutent désormais ceux des nouveaux dispositifs de communication et de collaboration. Pour comprendre comment les TIC favorisent l'apprentissage de l'écriture en langue étrangère (L2), ces apports sont examinés ici de manière systématique par rapport aux spécificités de la position du scripteur en L2 ainsi que de son activité et de sa production elles-mêmes. Après avoir précisé les notions d'écriture et d'apprentissage de l'écriture, ainsi que nos définitions de quelques termes, nous présentons les concepts et facteurs clés qui nous semblent devoir être pris en compte pour analyser les dispositifs informatisés d'aide à l'apprentissage de l'écriture en L2, puis nous présentons les dispositifs eux-mêmes et leurs fonctionnalités, de façon à déterminer comment celles-ci répondent aux critères présentés.


  • Serge VERLINDE, Hans PAULUSSEN, An SLOOTMAEKERS & Lieve DE WACHTER (Louvain, Belgique)
    La conception de didacticiels intégrés d'aide à la lecture, à la traduction et à la rédaction
    (The conception of Integrated Tutorial Software as an Aid for Reading, Translation and Writing)
    pp. 53-65

    Le site de la Base lexicale du français (BLF) est un portail lexical qui donne accès à de nombreuses ressources lexicales pour le français à l'aide d'une interface structurée selon les besoins potentiels des utilisateurs. Cette démarche place l'utilisateur devant un tel choix de chemins pour accéder aux informations qu'il risque de s'y perdre. Pour cette raison, nous avons développé de nouvelles fonctionnalités qui offrent à l'utilisateur la possibilité de traiter immédiatement les textes qu'il a à lire ou à traduire. Après analyse, ces textes lui sont renvoyés accompagnés d'une couche d'information lexicographique pertinente à laquelle il peut accéder quand il le désire. Parallèlement à ces aides à la lecture et à la traduction, la BLF présente aussi une aide à la rédaction qui se différencie assez fondamentalement des correcteurs grammaticaux disponibles actuellement.


  • Brendan O'REGAN, Annick RIVENS MOMPEAN & Piet DESMET (Lille 3)
    From Spell, Grammar and Style Checkers to Writing Aids for English and French as a Foreign Language: Challenges and Opportunities
    pp. 67-84

    Les correcteurs orthographiques et grammaticaux doivent s'adresser spécifiquement à des apprenants en langue pour être utiles. Dans cet article, nous nous intéressons aux correcteurs orthographiques, grammaticaux et stylistiques conçus spécifiquement pour des apprenants en français et en anglais, qui peuvent alors devenir de véritables outils d'aide à la rédaction. Dans cet article, nous analysons le potentiel de ces aides à l'écriture, lorsqu'ils sont confrontés à un corpus de production écrite d'apprenants; nous évaluons également les possibilités que ces résultats laissent entrevoir ainsi que les défis à relever pour une intégration efficace dans des dispositifs de production écrite en langue étrangère.


  • Jacques CRINON & Brigitte MARIN (Créteil)
    Réviser à distance pour apprendre à écrire des textes narratifs
    (Distance Revision for Learning to Write Narrative Texts)
    pp. 85-99

    Des élèves de neuf à douze ans ont correspondu par courrier électronique pour réviser les récits d'aventures qu'ils écrivaient. Le dispositif différenciait deux rôles : tuteurs fournissant des critiques et des conseils à leurs partenaires vs récepteurs-utilisateurs de ces conseils. Dans ce cadre, chaque participant a produit et révisé quatre textes au cours d'une année scolaire. La comparaison des deux versions des textes et l'évolution des compétences des scripteurs entre les premiers et les derniers textes mettent en évidence des effets différents de ce tutorat entre pairs selon le rôle et le niveau des élèves. Le dispositif semble avoir contribué, en particulier chez les producteurs de conseils, à une meilleure conceptualisation du genre et à l'appropriation progressive des procédés nécessaires à l'écriture.


  • François MANGENOT & Montiya PHOUNGSUB (Grenoble)
    Un dispositif d'aide à la rédaction par incitations et socialisation
    (A Learning Environment as an Aid for Writing by Incitation and Socialisation)
    pp. 101-119

    Cet article présente et évalue, selon une approche qualitative, un dispositif fondé sur l'utilisation d'un logiciel en ligne d'aide à la rédaction et d'une plateforme (Moodle) avec des étudiants thaïlandais de français langue étrangère. Le dispositif avait pour objectif de faciliter la rédaction à travers un système d'incitations logicielles, de permettre l'accès à des textes du même type que celui qu'il fallait rédiger (lien lecture-écriture) et d'encourager la socialisation des écrits grâce au partage des textes et à la possibilité de les commenter. Pour chacune de ces trois dimensions didactiques et pour différents types de textes, l'article cherche à caractériser l'apport du dispositif, ses limites et les améliorations à apporter. Il s'appuie pour cela sur diverses données : incitations du logiciel, textes et commentaires produits, entretiens semi-directifs.


  • Christian OLLIVIER (La Réunion)
    Ecriture collaborative en ligne : une approche interactionnelle de la production écrite pour des apprenants acteurs sociaux et motivés
    (Collaborative Writing Online : An Interactional Approach to Written Production for Active and Motivated Social Learners)
    pp. 121-137

    S'appuyant sur une expérience menée à l'Université de Salzbourg avec des étudiants de FLE invités à publier sur Wikipedia des articles portant sur leur ville ou village d'origine, cet article met en évidence les processus de collaboration qui se sont mis en place entre l'apprenant-auteur, les autres contributeurs/membres de la communauté Wikipedia et l'enseignant pour montrer qu'une véritable collaboration s'est établie qui répond largement aux critères définis notamment par Johnson et Johnson (1989). Nous soulignons également l'impact très positif qu'une tâche de la vie réelle réalisée au sein d'interactions sociales authentiques dépassant le cadre de la classe de langue a sur la motivation des étudiants. Sur la base de ces résultats encourageants, nous nous prononçons en faveur de la mise en œuvre d'une « approche interactionnelle » fondée sur des tâches de la vie réelle.


  • Michel MARCOCCIA (Troyes)
    Les forums de discussion d'adolescents : pratiques d'écritures et compétences communicatives
    (Discussion Forums for Adolescents : Writing Practices and Communication Skills)
    pp. 139-154

    Cet article est consacré à l'utilisation extrascolaire des forums de discussion par les adolescents. A travers l'analyse pragmatique, discursive et ethnographique de 200 messages postés dans le forum très actif Ados.fr, il propose une description et une analyse des pratiques d'écriture des adolescents en forum et des compétences communicatives qui sont mises à l'œuvredans cette situation (essentiellement une compétence relationnelle). Cette analyse mènera alors à une réflexion sur le rôle que ces compétences extrascolaires peuvent jouer en situation d'apprentissage : obstacles ou ressources ?


  • Anne-Laure FOUCHER, Christine RODRIGUES & Laurence HAMON (Clermont-Ferrand)
    Clavardage, forum et macro-tâche pour l'apprentissage du FLE : quelle(s) articulation(s) possible(s) pour quels apports ?
    (Chats, face-to-face activities and macro-tasks in learning French as FL : the contribution of each of these means)
    pp. 155-172

    Ce texte est une contribution à la discussion des apports de la Communication Médiatisée par Ordinateur (CMO) à l'apprentissage de la langue étrangère. Nous appuyant sur la mise en place d'un dispositif mixte d'apprentissage du Français Langue Etrangère (FLE) en direction d'apprenants chypriotes de niveau A2, nous analysons plus particulièrement les potentialités de l'articulation pédagogique du présentiel, des clavardages et des forums pour la réalisation d'une macro-tâche écrite en langue étrangère. A partir des données issues des résultats de questionnaires administrés aux apprenants et aux tuteurs et de leurs interactions synchrones et asynchrones, nous détaillons comment l'accompagnement « mixte » est ressenti et mis en actes langagiers par les deux parties, tant sur le plan de la conduite de la macro-tâche que sur le plan des outils utilisés.


Resenhas
  • L'exemple et le corpus. Quel statut ?, de P. Cappeau, H. Chuquet & F. Valetopoulos
    par M. Bilger