Tradução automática

  • Sandrine PERALDI (ISIT)
    De la traduction automatique brute à la post-édition professionnelle évoluée : le cas de la traduction financière
    (From raw automatic translation to professional post-editing: the case of financial translating)
    2016, Vol. XXI-1, pp. 67-90

    <p>Cet article décrit la mise en œuvre d’un projet de recherche appliquée visant à déterminer l’efficacité d’une approche combinée entre TA et TAO dans le domaine de la finance. Sous l’impulsion d’une société de traduction spécialisée dans l’information financière réglementée, nous avons cherché à déterminer si la post-édition évoluée professionnelle pouvait constituer une alternative fiable à la traduction humaine, tant en termes de qualité, de gain de temps et d’argent, grâce à une rationalisation du processus d’externalisation de la traduction. Après avoir passé en revue les méthodes d’évaluation usitées en traduction automatique, nous proposons d’exposer notre méthodologie de recherche fondée sur une évaluation dite subjective (via un système de classification des erreurs de TA) et les résultats de l’étude à l’aune des besoins de l’entreprise commanditaire.</p>


  • Sonia VANDEPITTE (Ghent University)
    Translation as a multilingual activity in the digital era
    (La traduction en tant qu’activité multilingue à l’ère numérique )
    2018, Vol. XXIII-2, pp. 59-71

    <p>La traduction est une activité multilingue ancestrale dont l’importance croissante est saisie par le caractère pluridisciplinaire des études de traduction d'aujourd'hui. Cette contribution esquisse d'abord l'approche linguistique axée sur le produit, en se concentrant sur des textes dans différentes langues (traductions, textes sources et textes comparables) et en étudiant des caractéristiques de traduction très fréquentes telles que l'explicitation. En second lieu, nous présentons des enquêtes récentes menées sur le processus de traduction, qui donnent un aperçu de l'activité cognitive multilingue du traducteur en appliquant des méthodes d'enregistrement des frappes et de suivi oculaire. Un troisième et dernier type d'études s'est inspiré des progrès numériques des dernières années, qui ont conduit à un changement radical des activités des traducteurs, en leur faisant intégrer une gamme d'outils de Traduction Assistée par Ordinateur (TAO) dans leur flux de traduction multilingue quotidien.</p>