Atos de fala

  • Benoît KREMER (Université de Genève)
    L’acte de parole de l’interprète : durée, devenir et finitude
    (Interpreters’ speech acts: duration, becoming, finiteness)
    2016, Vol. XXI-1, pp. 39-51

    <p>Le travail de l’interprète est ici analysé dans l’optique d’un acte de parole, au sens saussurien du terme. L’interprète de simultanée est à la fois le récepteur d’un acte de parole, dont il doit percevoir et analyser toutes les composantes, et le co-émetteur (en très léger différé) d’un acte de parole parallèle, qui doit lui aussi en intégrer tous les éléments. L’interprétation de la parole de l’orateur s’appuie sur la cohérence et la redondance des indices fournis, qui peuvent relever de toutes sortes de catégories, linguistiques et sémiologiques. Les auteurs examinent également la place de l’écrit en interprétation et ses particularités sémiologiques.</p>