• Raluca NITA (Nantes)
    De la traduction intralinguale à la traduction interlinguale : le cas des verbes introducteurs en roumain et en français
    (From intralingual to interlingual translation: introductory verbs in French and Rumanian)
    2009, Vol. XIV-1, pp. 53-66

    Les verbes introducteurs de discours rapporté sont traditionnellement étudiés dans une perspective qui fait dépendre le choix du sémantisme verbal des conditions externes de production sélectionnées par l’énonciateur rapportant. Dans la perspective contrastive adoptée ici, le lien entre énoncé rapportant et énoncé rapporté est envisagé comme une relation d’interdétermination, le verbe introducteur étant considéré comme un marqueur de « traduction » intratextuelle de l’énoncé rapporté. Le degré d’interdépendance sémantique entre verbe introducteur et énoncé rapporté varie en fonction de la typologie discursive et des stratégies propres à chaque langue, ce qui conduit à poser la question de la « fidélité » de la traduction de ces verbes.


    Mots-clés: