• Marie-Madeleine BERTUCCI (IUFM-Versailles)
    L’emploi du genre et du nombre par des élèves créoles de La Réunion. Approches linguistiques et perspectives didactiques
    (The use of gender and number by creole students in La Reunion. Linguistic approach and didactic perspectives)
    2001, Vol. VI-1, pp. 75-88

    On se propose d'examiner certains des dysfonctionnements linguistiques des élèves créoles de La Réunion, à travers les catégories du genre et du nombre, dans le contexte linguistique particulier de la diglossie. Le postulat de départ s'appuiera sur l'idée que la diversité des erreurs d'orthographe dissimule une certaine systématicité. L'hypothèse tendrait à montrer qu'il existe sous l'apparente instabilité des erreurs, trois grands traits : la régularité, la différenciation et l'uniformisation. On assisterait donc à un double mouvement de simplification et de complexification, se traduisant à la fois par une absence de discrimination, des assimilations, des alignements et des figements. Les dysfonctionnements portant sur les morphogrammes grammaticaux illustreront notre analyse. Enfin dans un deuxième temps afin d'ouvrir la réflexion, on s'interrogera sur les perspectives didactiques à envisager, pour tenter de remédier à ces phénomènes.wLa matérialité et la prédiction des systèmes vocaliques et syllabiques nous semble un espace privilégié pour faire un état de la question à partir de travaux menés dans ce domaine à l'ICP à la lumière de certaines tendances universelles.