Index de mots clés

Transfert négatif

  • Laura SÁNCHEZ & Camilla BARDEL (Stockholms Universitet)
    Cognitive factors, linguistic perceptions and transfer in third language learning
    (Cognitive factors, linguistic perceptions and transfer in third language learning)
    2016, Vol. XXI-2, pp. 123-138

    L’étude tente de déterminer s’il y a une relation entre les différences de capacités cognitives individuelles, les perceptions des apprenants concernant les relations typologiques et le transfert négatif en production écrite. A cette fin, une analyse est menée sur un corpus de locuteurs bilingues espagnol/catalan apprenants d’anglais L3 (n = 47), âgés de 10 à 15 ans et ayant l’allemand comme L2. Les capacités cognitives mesurées sont la mémoire de travail, le contrôle de l’attention et la commutation de l’attention. En outre, la maîtrise de la L3 est évaluée sur la base des résultats des participants au test de niveau d’Oxford (Oxford Placement Test). Il est constaté que les apprenants ayant des capacités attentionnelles plus faibles éprouvent de plus grandes difficultés à identifier les différences structurelles entre la L2 et la L3, difficultés qui, à leur tour, ont pour résultat un niveau de transfert plus élevé entre L2 et L3.