Index de mots clés

Orthographe

  • Danièle COGIS (IUFM-Paris)
    Difficultés en orthographe : un indispensable réexamen
    (Spelling problems: towards a new diagnosis)
    2001, Vol. VI-1, pp. 47-61

    Communément, les élèves sont dits en difficulté d'apprentissage s'ils font des fautes d'orthographe. à la lumière de recherches récentes sur l'acquisition du système graphique du français dans une perspective constructiviste et interactionniste, cet article vise à démonter ce point de vue. Les réflexions métalinguistiques de jeunes scripteurs montrent que leurs fautes reflètent leur compréhension actuelle, mais évolutive, de fonctionnements linguistiques complexes. Par ailleurs, des dispositifs didactiques fondés sur la verbalisation et la confrontation s'annoncent décisifs pour favoriser l'acquisition. Un diagnostic de "difficultés d'apprentissage" ne devrait donc être posé que si des procédures non syntaxiques persistent, et après un travail spécifique sur les conceptions erronées.


    Mots-clés: 
  • Christine JACQUET-PFAU (Collège de France)
    Correcteurs orthographiques et grammaticaux : quel(s) outil(s) pour quel rédacteur ?
    (Spelling and grammar checkers : which tool(s) are suitable for which author ?)
    2001, Vol. VI-2, pp. 81-94

    Cet article se propose de remettre en question l'évaluation des outils dits de "correction", orthographique et syntaxique, par les utilisateurs. Plusieurs critères doivent être pris en compte : le fonctionnement même des correcteurs, qu'ils soient intégrés ou autonomes, la configuration particulière de chacun d'entre eux et enfin les contraintes de correction, qui, on l'oublie trop souvent, doivent être précisément définies en fonction du mode de vérification souhaité par l'utilisateur. Nous montrerons que la notion même d'erreur est, dans ce contexte, à redéfinir. Puis nous examinons les principales caractéristiques des correcticiels et proposons une typologie des utilisateurs. Enfin, nous nous intéressons au rôle de ces outils pour l'apprentissage du français.


  • Jean-Pierre JAFFRÉ (CNRS-Paris)
    Gestion et acquisition de l'orthographe
    (Policy in acquiring spelling)
    1997, Vol. II-2, pp. 61-70

    Au cours de ces dernières années, l'acquisition de l'orthographe a fait l'objet de recherches majeures, que nous rappelons brièvement. Nous présentons ensuite, sous la forme d'une typologie de procédures, une analyse de la gestion des compétences orthographiques durant l'apprentissage scolaire.


    Mots-clés: 
  • Malin ÅGREN (Lund University)
    Apprendre l’orthographe profonde du français langue étrangère
    (Learning the deep orthography of French as a second language)
    2016, Vol. XXI-2, pp. 95-108

    Le français se caractérise par un décalage important entre la phonologie et l’orthographe. L’apprentissage de l’orthographe profonde du français écrit constitue donc un défi pour tous les apprenants de français. Cette étude empirique est centrée sur la production écrite de la morphologie silencieuse du nombre en français langue étrangère (L2). Elle illustre le fait qu’un groupe d’adolescents apprenant le français L2 dans une salle de classe en Suède a plus de facilité à produire cette morphologie silencieuse que les enfants francophones et les enfants L2 en immersion. L’objectif de l’étude est de discuter l’influence du contexte d’apprentissage, de l’âge du début de l’acquisition et de la complexité de l’orthographe grammaticale sur l’apprentissage de l’orthographe profonde en français L2.