Index de mots clés

Français

  • Evelyne BERGER (Université de Neuchâtel)
    The interactional achievement of tellability: a study of story-openings
    (L’accomplissement interactionnel de la racontabilité : une étude des ouvertures de récits)
    2017, Vol. XXII-2, pp. 89-107

    Cet article s’intéresse au récit dans la conversation ordinaire en français. Si le récit est un objet d’étude privilégié des sciences humaines et sociales, notre attention se porte ici sur la contribution de l’Analyse Conversationnelle. Les travaux en AC ont mis en évidence la nature interactionnelle des récits, qui sont accomplis à travers les ajustements mutuels des participants tour-après-tour. Après un aperçu des principaux résultats de cette approche, nous présentons une étude sur les ouvertures de récit. Nous y examinons les tours informatifs projetant un récit à divers degrés. L’étude montre que la ‘racontabilité’ d’un récit à venir est établie interactionnellement à travers le formatage du tour informatif et les manifestations verbales et non-verbales d’alignement et d’affiliation de l’interlocuteur.


  • François MANIEZ (Lyon 2)
    Etude comparée de quelques dictionnaires du français en ligne
    (A comparative study of online French dictionaries)
    2017, Vol. XXII-1, pp. 9-26

    Après un rappel des principales caractéristiques des ressources lexicographiques électroniques, nous passons en revue dans cet article les principaux dictionnaires du français disponibles en ligne en comparant la microstructure de leurs entrées et leur couverture de deux types de néologismes, les noms en -ing empruntés à l’anglais (dumping) et les adjectifs dénotant l’impossibilité (insociable).


  • Lorenza MONDADA (Bâle, Suisse)
    Le défi de la multimodalité en interaction
    (The challenges of multimodality in interaction)
    2017, Vol. XXII-2, pp. 71-87

    Cet article présente le champ de l’analyse conversationnelle multimodale, en faisant référence à la manière dont il s’est développé sur la scène internationale et dont les contributions portant sur des corpus vidéo francophones y ont contribué. Il discute aussi les défis que la multimodalité – entendue comme l’ensemble des ressources langagières et incarnées (gestes, regards, mimiques faciales, postures, mouvements du corps, y inclus des manipulations d’artefacts) mobilisées par les participants à l’interaction pour l’organiser de manière publiquement intelligible – pose pour l’analyse séquentielle de l’interaction sociale. Afin de discuter empiriquement ces aspects, l’article propose dans la dernière partie une analyse d’une collection portant sur une séquence d’actions – les requêtes visant des actions à réaliser immédiatement et leurs réponses –  pour lesquelles le formatage multimodal est fondamental.


  • Cécile PETITJEAN & Simona PEKAREK DOEHLER (Université de Neuchâtel & Université de Lausanne / Neuchâtel, Suisse)
    Développements actuels en Analyse Conversationnelle et recherches sur les interactions en français
    (Current developments in Conversation Analysis and studies examining interactions in French)
    2017, Vol. XXII-2, pp. 5-14

    L’introduction de ce numéro met en lumière les développements que rencontre actuellement le domaine de l’Analyse Conversationnelle et le rôle qu’y jouent les recherches sur les interactions en français. Après un bref panorama épistémologique de cette approche et de la contribution spécifique des travaux issus du domaine francophone en sciences du langage, la présentation des articles composant ce numéro sera l’occasion d’évoquer les enjeux et les défis qui parcourent aujourd’hui le champ de l’Analyse Conversationnelle, comme par exemple la manière dont l’analyse des interactions sociales est susceptible de répondre à certains enjeux sociétaux ou l’enrichissement pouvant découler d’une orientation vers une perspective interdisciplinaire (tant sur le plan conceptuel que méthodologique).