Index de mots clés

Analyse de discours

  • Camille Roger ABOLOU (Bouaké, Côte d'Ivoire)
    Le discours juridique en Afrique noire. Terminologie et traduction du droit spécialisé
    (Juridical discourse in sub-Saharan Africa. Terminology and translation in legal matters)
    2011, Vol. XVI-1, pp. 17-31

    Après des débuts consacrés aux capacités des langues africaines à traduire la modernité, la recherche sur la traduction en Afrique noire s'est orientée vers l'ethnographie juridique qui s'intéresse aux systèmes ontologiques, aux textes juridiques au sein desquels se cristallisent une multiplicité de sources de droit, principalement le droit coutumier, le droit civiliste et le common law. Ces systèmes juridiques se superposent, s'enchevêtrent, donnant à voir un désordre juridique. Les Etats africains postcoloniaux sont durement confrontés, outre le monologisme juridique qui les caractérise, à l'interjuridicité, zone interférentielle où transparaissent les jurisignes (les emprunts et les calques juridiques). L'interjuridicité met au jour les problèmes de la traduction juridique en Afrique noire qui peuvent être résolus au travers de démarches heuristiques diverses.


  • David BANKS (Brest)
    Analyse des discours spécialisés : le domaine anglais
    (Analyses of specialized discourse: the case of English)
    2001, Vol. VI-2, pp. 7-16

    Dans le domaine anglais, l'analyse de discours se fait principalement dans le cadre d'une théorie fonctionnelle. La plus connue de ces théories est la Linguistique Systémique Fonctionnelle. Néanmoins, en France, les théories de l'énonciation ont un rôle à jouer. Beaucoup de travaux prennent comme point de départ le concept de genre, tel qu'il est défini par J. Swales. La place des éléments non-verbaux dans les textes constitue un champ de recherche fertile. L'analyse de discours ne se restreint pas à des textes actuels et des travaux diachroniques ont été menés, surtout dans le domaine du discours scientifique. Outre des études syntaxiques et sémantiques, l'on trouve des travaux sociolinguistiques. L'Analyse Critique du Discours et la Théorie de l'Evaluation constituent des approches qui intègrent la subjectivité de l'analyste. Parmi les applications de l'analyse de discours en France, certaines études visent, en outre, à aider le chercheur français pour la rédaction de ses articles en anglais.


    Mots-clés: 
  • Anna GIACALONE RAMAT & Catherine CAMUGLI GALLARDO (Pavie, Italie / Paris-Ouest Nanterre)
    L’'emploi des connecteurs : però correspond-il toujours à mais ?
    (The use of connectors: is però always equivalent to mais?)
    2011, Vol. XVI-2, pp. 57-74

    Les grammaires de l'italien pour des publics francophones mentionnent peu però et ne sont qu'allusives quant à ses différences avec le connecteur adversatif ma. L'étude des traductions italien / français de però dans le roman Caos calmo de Veronesi (2005), étayée d'observations de celui-ci dans des emplois oraux (corpus LIP 1993) amène à moduler certaines assertions des grammaires (équivalence avec ma, liberté de position, force majeure) et à les élargir. L'étude contrastive menée de façon synchronique est éclairée par les étapes du lent processus de grammaticalisation des connecteurs à partir de relations temporelles et causales et explique la distribution actuelle dans les deux langues.


  • Philippe GRÉCIANO (Grenoble)
    Kampf gegen den Terrorismus. Rechtssprache im (Kon)Text
    (The war on terrorism and its demands on the legal system)
    2011, Vol. XVI-1, pp. 63-76

    Le monde d'après le 11 septembre 2001 a été confronté à des problèmes et défis nouveaux concernant la défense des Etats et la sécurité des citoyens, ce qui a conduit à l'adoption de lois, de politiques et de stratégies inédites pour contrer la menace terroriste. Il s'agit là d'un défi de taille : comment concilier les impératifs de sécurité avec les exigences du droit, tout en respectant l'identité et la liberté des citoyens, leur langue, leur culture et leurs aspirations légitimes ? Dans notre contribution, il s'agit d'abord d'étudier le discours antiterroriste, d'examiner les termes et définitions, les types de textes et leur formulation linguistique. Il s'agit ensuite de mettre en valeur l'approche interdisciplinaire de cette thématique en abordant les méthodes pratiques employées pour connaître l'état de la menace terroriste dans une dimension internationale afin d'aboutir à une compréhension globale et fine du phénomène pour l'avenir.


  • Jean-Claude GÉMAR (Montréal, Canada)
    Aux sources de la "jurilinguistique" : texte juridique, langues et cultures
    ("Jurilinguistics" and its sources: the juridical text, languages and cultures)
    2011, Vol. XVI-1, pp. 9-16
  • Adelaida HERMOSO MELLADO & Jean-Claude ANSCOMBRE (Séville, Espagne / CNRS-LDI)
    Etude des adverbes Décidément / Decididamente... et quelques autres
    (The adverbs Décidément / Decididamente and some others)
    2011, Vol. XVI-2, pp. 9-23

    L'objectif principal de ce travail est de montrer, au travers du cas des adverbes français et espagnol décidément / decididamente et de quelques autres, a) que la ressemblance morphologique entre deux langues n'est pas un critère de traduction, comme exemplifié par : Décidément, quel désastre ! / ¡Desde luego! *¡Decididamente!, ¡Qué desastre! ; b) que l'utilisation de propriétés linguistiques simples permet l'obtention de meilleurs résultats. Outre décidément, qui sera au centre du débat, seront éventuellement considérés d'autres cas, ainsi définitivement, naturellement, incontestablement, indubitablement vs desde luego, decididamente, naturalmente et sin duda. Sous peine de tomber dans l'arbitraire, la traduction des connecteurs et autres marqueurs discursifs doit se donner (et suivre) des règles strictes, concernant certes la syntaxe et la sémantique, mais également certaines indications contextuelles et cotextuelles.


  • Stéphane PATIN (Université Paris-Diderot-Paris 7)
    Les discours parlementaires européens : regard croisé français-espagnol
    (Discourse in the European Parliament : the case of translation from French into Spanish)
    2014, Vol. XIX-1, pp. 71-86

    La présente étude vise à mettre en exergue le phénomène d´interférences linguistiques dans les discours parlementaires européens espagnols traduits du français, prononcés entre 2000 et 2011, et constitués en corpus parallèle. On parlera d´interférences gallicisantes lorsque la traduction espagnole comporte des gallicismes hispaniques de nature lexicale, morphosyntaxique, syntaxique ou sémantique, se manifestant par des calques ou des emprunts.


  • Isabelle PIEROZAK (Aix-en-Provence)
    Approche sociolinguistique des pratiques discursives sur Internet: « ge fé dais fotes si je voeux »
    (Sociolinguistic approach of French writing on internet: "ge fé dais fotes si je voeux")
    2000, Vol. V-1, pp. 89-104

    Les conversations électroniques, maintenant massives sur les canaux IRC spécialisés, témoignent de l'existence d'un écrit à la fois ordinaire non confidentiel dont l'étude est menée, au regard de la problématique identitaire, selon une approche double et complémentaire, reliant l'hétérogénéité des pratiques (ortho)graphiques et les représentations sociolinguistiques qui les organisent identitairement. Il apparaît que les pratiques discursives des internautes sont aussi et surtout le lieu privilégié - en l'absence d'autres moyens - du marquage linguistique d'éléments extralinguistiques, ce processus reposant sur les représentations sociolinguistiques des internautes.


  • Maria SVENSSON (Uppsala, Suède)
    Marqueurs corrélatifs en français et en suédois : l’'exemple de non seulement... mais et inte bara... utan
    (Correlational markers in French and Swedish: the example of non seulement... mais and inte bara... utan)
    2011, Vol. XVI-2, pp. 41-56

    Nous rendrons compte d'une étude comparative des marqueurs corrélatifs non seulement... mais en français et inte bara... utan en suédois. A partir d'un corpus bilingue de textes originaux dans les deux langues ainsi que de traductions dans les deux sens, nous montrerons la contribution de ces marqueurs à l'organisation du discours dans des textes de littérature spécialisée dans les sciences humaines. Notre analyse visera les similarités et les différences formelles, contextuelles, sémantiques et argumentatives se manifestant entre non seulement... mais et inte bara... utan. L'approche contrastive permettra de constater des différences et des similarités entre les langues ainsi que des difficultés de traduction, mais elle contribue également à la description approfondie de la fonction de ces marqueurs corrélatifs dans chaque langue.