Index de mots clés

Analyse conversationnelle

  • Kirk MCELHEARN (CNRS)
    Writing Conversation. An Analysis of Speech Events in E-mail Mailing Lists
    2000, Vol. V-1, pp. 71-88

    Le courrier électronique est une forme de communication dont l'utilisation est en croissance exponentielle au moment où l'Internet et les autres moyens de communication par ordinateur, CMC (computer-mediated communication), deviennent plus accessibles au grand public. Au-delà de son utilisation dans la communication interpersonnelle, au même titre que les lettres, les notes de service ou les fac-similés, il sert également dans la communication au sein de groupes qui partagent des intérêts ou des buts communs, par l'intermédiaire des listes de diffusion. Alors que ce type de CMC est une forme de communication écrite, de nombreux aspects du discours mis en ouvre dans ces listes rejoignent ceux du discours parlé. Cet article présente le fonctionnement des listes de distribution, la façon dont le type de liste influence le type de discours utilisé, et les différents types d'interactions (speech events) employés dans ces listes.


  • Simona PEKAREK DOEHLER (Neuchâtel, Suisse)
    « CA for SLA » : Analyse conversationnelle et recherche sur l’acquisition des langues
    ("CA for SLA": Conversational analysis and language acquisition research)
    2006, Vol. XI-2, pp. 123-137

    Cet article discute l’analyse conversationnelle (AC) dans le domaine de l’acquisition des langues secondes. Il retrace d’abord l’enracinement de ce courant de recherche dans l’ethnométhodologie et l’AC classique. Il expose ensuite les postulats de base et les principes méthodologiques du courant, qui défient les conceptions dominantes du langage et de l’acquisition. Il discute enfin les grands thèmes de la recherche, en soulevant tant les apports pratiques de l’AC dans le domaine de l’acquisition que les défis, notamment méthodologiques, qui se présentent à l’heure actuelle.


  • Marc RELIEU (École Nationale Supérieure des Télécommu)
    Remarques sur l’analyse conversationnelle et les technologies médiatisées
    (Some remarks on conversational analysis and communication technology)
    2006, Vol. XI-2, pp. 17-32

    À partir d’un examen de la littérature consacrée à l’étude des interactions téléphoniques, cet article présente la façon dont l’analyse conversationnelle a thématisé la question de la technologie. D’abord abordée de manière presque périphérique, l’infrastructure technologique des conversations médiatisées, qui constituent pourtant l’une des sources principales de cette discipline, est aujourd’hui le point de départ de nombreuses recherches. La diversification des modes d’interaction à distance, comme la participation de l’analyse conversationnelle à la conception et à l’expérimentation de technologies conduit à enrichir les angles de comparaison entre les formats d’organisation de l’interaction.


  • Ray WILKINSON (Londres, Grande-Bretagne)
    Applying conversation analysis to aphasic talk: From investigation to intervention
    2006, Vol. XI-2, pp. 99-110

    L'analyse d'interactions auxquelles participent des locuteurs aphasiques, souffrant d'un trouble du langage suite à un accident cérébral, constitue un domaine de l'« analyse conversationnelle appliquée », qui a été alimenté par de nombreuses recherches ces dernières années. Dans ce champ, l'analyse conversationnelle a informé les interventions de chercheurs aussi bien que les pratiques cliniques de professionnels travaillant avec des locuteurs aphasiques et leurs familles. Cet article offre une synthèse des principaux résultats produits par les travaux portant sur la parole aphasique et s'inspirant des analyses de la structure de la parole-en-interaction ordinaire et non-aphasique - concernant notamment les réparations et l'alternance des tours de parole. L'article esquisse aussi la manière dont cette approche de l'aphasie peut être utilisée dans le domaine clinique ainsi que dans des pratiques professionnelles ordinaires.