Consignes de rédaction


1. Présentation de l'article

1.1. En début d'article indiquer, sur des lignes séparées,
- le titre, aussi bref que possible, et qui, de préférence, n'excède pas une ligne
- le nom de l'auteur ou des auteurs, suivi, pour chaque nom d'auteur, de son affiliation professionnelle (et non de sa seule appartenance à un laboratoire ou une équipe de recherche pour les auteurs universitaires).

1.2. En fin d'article préciser où l'auteur ou les auteurs peuvent être joints et où un exemplaire de la Revue peut leur être adressé après publication (nom de l'institution d'appartenance, adresse postale précise, numéro de téléphone, adresse électronique).

1.3. Fournir 2 résumés de 120 mots maximum, un en français et un en anglais.

1.4. Fournir le titre de l'article en français et en anglais.

1.5. Fournir 4 mots-clés au maximum (en français et en anglais), à partir, si possible, de l'index de mots-clés disponible sur le site web, mais susceptible d'être enrichi.

1.6. La longueur habituelle des articles est comprise entre 6000 et 8000 mots, ou 46000 et 56000 caractères, espaces compris.
Tout doit entrer dans ce décompte (résumés de début de texte, tableaux, figures et ou graphiques, signature en fin d'article, bibliographie en fin de texte).
Chaque article commençant sur une page impaire (réduite), essayer de faire tenir l'article en un nombre pair de pages, un nombre impair de pages entraînant ensuite dans la revue une page paire blanche, et inutile.

1.7. Le manuscrit sera adressé au coordinateur ou à la Rédaction par e-mail en fichier attaché, sous double format : .doc (ou .docx) et .pdf.


2. Corps de l'article

2.1. Les articles seront établis sur papier de format A4 (ou équivalent)
- tapés en police Times New Roman, corps 10,
- sans aucune feuille de style ni coupure de mots en fin de ligne,
- avec un espacement d'un interligne et demi,
- avec des marges gauche et droite de 4 cm.

2.2. Les paragraphes seront numérotés, sans insertion automatique de numéros, et hiérarchisés, si besoin est, de la façon suivante :
- 1. / 1.1., 1.2., etc. / 1.2.1., 1.2.2., etc. /
- 2. / 2.1., 2.2., etc.
Les intitulés des paragraphes seront brefs (pas plus d'une ligne), et indiqués en caractères gras.
Une ligne blanche (par simple retour clavier) précédera tout nouveau paragraphe.

2.3. Les exemples seront numérotés de façon continue tout au long de l'article, et ces numéros d'exemples seront placés entre parenthèses : (1), (2), etc.
Les renvois en cours de texte à un exemple précédent ou suivant se feront par mention de son numéro cité entre parenthèses (par ex. 'dans l'exemple (12).').
En cas d'exemple dans un système d'écriture non latin, fournir à la suite de l'exemple et sur deux lignes différentes, successivement une analyse mot à mot et une traduction.

2.4. Les notes :
- Elles sont insérées en pied de page et numérotées de façon continue et automatique.
- Les appels de note sont placés automatiquement en exposant, et non entre parenthèses, et selon les habitudes de présentation de la langue de rédaction.
- Les notes, dont le nombre sera limité autant que possible, sont réservées à des commentaires n'excédant pas la huitaine de lignes.
- Elles ne doivent pas être consacrées à donner des références bibliographiques. Celles-ci doivent être intégrées dans le texte, et explicitées dans la bibliographie en fin d'article.

2.5. Les tableaux, figures et graphiques :

- Taille : ils ne peuvent en aucun cas excéder 12 cm de large, cadre compris.
- La revue étant imprimée en noir et blanc, éviter les graphiques en plusieurs couleurs, utiliser plutôt en cas de besoin les dégradés de noir, et/ou des marques différentes pour les point de courbes.
- Les tableaux, figures et graphiques seront numérotés en continu tout au long de l'article, et pourvus d'un court titre explicatif.
- La mention appropriée ('Figure 2', 'Tableau 4') doit être placée avant un tableau, mais après des figures ou graphiques.
Dans le texte, on y renverra par cette seule mention, et jamais par une formule du genre « voir la figure suivante », dans la mesure où les contraintes de mise en page peuvent conduire à déplacer tableaux et figures par rapport au texte.

2.6. Les citations en cours de texte sont introduites par des guillemets.
Les citations de plus de 60 mots environ seront disjointes du texte et décalées de la marge gauche. Elles sont présentées sans guillemets, dans le corps juste inférieur à celui du texte.


3. Utilisation de caractères d'impression spécifiques

- Caractères gras : réservés à l'intitulé du titre et des paragraphes numérotés.
- Caractère italiques : à utiliser uniquement dans les cas suivants : titres de livres ; mots et phrases du texte écrits dans une autre langue ; exemples cités dans le cours du texte, sous réserve que ces citations soient courtes.
- Caractères phonétiques : les transcriptions phonétiques seront conformes à l'Alphabet Phonétique International (API/IPA). Elles n'excéderont pas en précision ce qui est absolument nécessaire à l'analyse présentée. On évitera notamment d'utiliser dans un même article deux types différents de transcription.
- Polices spéciales (caractères non-latins), les signaler explicitement et en fournir une copie (PC compatible) avec l'article.
- Ponctuation : s'en tenir aux habitudes admises dans la langue de l'article.
A noter cependant que, dans les articles écrits en français, les majuscules ne sont pas accentuées.


4. Références bibliographiques

4.1. Pour les citations et références dans le corps du texte, on indiquera seulement et entre parenthèses le nom de l'auteur, la date de publication, éventuellement les numéros de pages (Dubois 2003, 41-46).
Si besoin est, on distinguera les publications d'un même auteur et d'une même année par des lettres minuscules (a, b, c) placées après la date.
Les références multiples seront ordonnées par date et séparées par des points-virgules (Dubois 2003 ; Dupont 2004).
Pour les co-auteurs, si leurs noms sont insérés syntaxiquement dans une phrase, on utilisera 'et'/'and' et seule la date sera placée entre parenthèses (par ex. : 'Dubois et Dupont (2002) affirment que.') ; sinon leurs noms seront séparés par & et placés entre parenthèses (Dubois & Dupont 2002).
S'abstenir de faire référence à des documents jamais publiés et inaccessibles, à l'exception des thèses ou mémoires pas toujours publiés (leur caractère non publié sera mentionné), mais en principe consultables dans les universités de soutenance.

4.2. En fin d'article la liste complète des références citées - sans ajout de noms d'auteur ou de titres non cités en cours d'article - est présentée par ordre alphabétique de nom d'auteur en un interligne et demi.
On indiquera le lieu de publication, le nom de l'éditeur, ainsi que la pagination précise en cas d'article.
En cas de réédition d'un ouvrage, ou d'un article, c'est la date de première publication qui doit être fournie, et la date de réédition est indiquée après le titre.
S'il y a plus de trois auteurs, seuls les trois premiers noms d'auteurs sont donnés, suivis de la mentions '& al.' en italiques.
En cas de mise à disposition sur internet (autre que par Google Livres), l'adresse de l'URL sera donnée entre chevrons après mention du lieu d'édition et de la maison d'édition, accompagnée de la date de consultation du site entre parenthèses.
Les informations supplémentaires qui accompagnent les références seront données dans la langue de l’article (par exemple, le lieu de publication : ‘Londres’ pour un article en français, ‘London’ pour un article en anglais).
Les titres de livres ou d'articles publiés dans des revues seront complets, et développés conformément aux exemples ci-dessous :

  • Benveniste, E. (1966). Formes nouvelles de la composition nominale. Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, LXI-1, 82-95. In Problèmes de linguistique générale 2. Collection TEL, Paris, Gallimard, 1974, 163-176.
  • Cabré, M.T. (2003). Theories of terminology. Their description, prescription and explanation. Terminology, 9-2, 163-200.
  • Dury, P. (1997). Etude comparative et diachronique de l'évolution de dix dénominations fondamentales du domaine de l'écologie en anglais et en français. Thèse de doctorat de l'Université Lumière-Lyon 2. Lille, Editions du Septentrion.
  • Humbley, J. (2003). La néologie en terminologie. In Sablayrolles, J.F. (éd.), L'innovation lexicale, Paris, Champion, 261-278.
  • McNamara, T. (2000). Language Testing. Oxford, Oxford University Press.
  • Meillet, A. (1903). Introduction à l'étude comparative des langues indo-européennes. Paris, Hachette. Ed. révisée de 1908 rééditée en 2010, Cambridge, Cambridge University Press, Cambridge Library Collection-Linguistics.
  • Nadji, F. & Boudia, D. (2001). Guide de rédaction des références bibliographiques. Villeurbanne, Doc'INSA. (consulté le 14.03.2002).
  • Paulussen, H. (1999). A corpus-based contrastive analysis of English 'on/up', Dutch 'op' and French 'sur' within a cognitive framework. Thèse de doctorat inédite, Université de Gand.
  • Pinto, S., Ozsancäk, C., Tripoliti, E. & al. (2004). Treatments for dysarthria in Parkinson's disease. Lancet Neurology, 3, 547-556.